Règlement intérieur

, par Thomas

Règlement intérieur du Judo club de Cagnes sur mer

Article 1 : dispositions générales
Le présent règlement est en accord avec le règlement intérieur de la Fédération Française de Judo et Disciplines Associées (FFJDA).
Il a pour but de fixer divers points pour la bonne marche du club qui ne sont pas détaillés par les statuts.

Article 2 : licence
La prise de la licence FFJDA est obligatoire pour tout membre souhaitant pratiquer le judo ou toute autre discipline relevant de la FFJDA (valable de septembre à août de l’année suivante).
La licence couvre les adhérents contre les accidents qui pourraient survenir pendant les séances de judo, mais n’est pas une assurance personnelle contre les accidents qui pourraient survenir en dehors des séances.

Article 3 : certificat médical
Tout licencié doit obligatoirement fournir au club un certificat médical de non contre indication à la pratique du Judo ( non contre indication à la pratique du judo en compétition validée sur le passeport sportif pour les compétiteurs). Ce certificat peut être remis au club le jour du début de l’activité sportive, en particulier pour les jeunes licenciés. Un médecin ne peut se délivrer son propre certificat médical d’aptitude à la pratique et à la compétition du Judo.

Article 4 : cotisation
La cotisation disciplinaire et l’adhésion sont annuelles et doivent être réglées à l’inscription pour la saison en cours. Néanmoins, des aménagements de paiements peuvent être décidés en fonction des ressources des licenciés ou de leurs responsables légaux.
Elles sont fixées par l’Assemblée Générale.

Article 5 : compétitions
Les professeurs sont seuls habilités à engager les judokas dans les compétitions.
Les licenciés doivent avertir les professeurs lorsqu’ils ne peuvent pas participer à une compétition pour laquelle ils sont convoqués et/ou inscrits.
Le passeport de la FFJDA ainsi que le certificat médical précisant l’aptitude à la compétition sont obligatoires pour participer aux compétitions.
Pour participer à une compétition, le judoka devra être assidu aux cours de Judo et avoir l’autorisation de l’enseignant.

Article 6 : professeurs
A chaque séance un Professeur Diplômé d’État et titulaire d’un Brevet d’Aptitude aux Premiers Secours encadre les différents groupes de participants ou ateliers de pratique.
Il peut se faire assister par une personne licenciée.

Article 7 : prise en charge des élèves
Pour les élèves mineurs le responsable doit s’assurer de la présence du Professeur et lui remettre l’enfant dans l’enceinte du Dojo.
Les parents sont responsables de l’enfant jusqu’à l’arrivée du Professeur sur le tatami.
A la fin du cours le responsable le récupère auprès du Professeur dans l’enceinte du Dojo.
La responsabilité de l’Association s’arrête à la fin du cours.
Les pratiquants se doivent d’arriver à l’heure au cours et ne peuvent le quitter sans autorisation.
Les parents dégagent la responsabilité de l’Association pour les enfants venant seuls aux activités. En cas de problème survenu lors du trajet elle ne saurait être tenue pour responsable.

Important : en cas de perte de l’autorité parentale d’un des parents, cette situation doit être signalée par écrit avec copie du jugement au président du club.

Article 8 : comportement
Une bonne tenue, le respect des personnes et du matériel sont de rigueur au sein du Club. Toute personne se faisant remarquer par une mauvaise conduite ou des propos incorrects lors des entraînements ou des déplacements pourra être exclue temporairement ou définitivement. Tout judoka débutant ou confirmé s’engage ainsi à :

  1. Se conformer aux règles du judo.
  2. Respecter le Professeur de Judo.
  3. Respecter les adversaires et les partenaires.
  4. Respecter les horaires d’entraînement
  5. Refuser toute forme de violence et de tricherie.
  6. Etre maître de soi en toutes circonstances.
  7. Etre loyal dans la pratique des arts martiaux.
  8. Ne pas perturber les cours.
  9. Etre exemplaire et tolérant.

Afin d’assurer le déroulement des cours dans le calme et l’attention, les parents ou accompagnateurs sont autorisés à rester dans la salle des arts martiaux à condition de ne pas intervenir pendant le cours de judo en présence du professeur. Les parents, les accompagnateurs, les membres fondateurs, les membres du comité d’administration, les membres du bureau sont tenus au respect de cette règle.
Les parents ne sont pas autorisés à coacher les enfants pendant les entraînements.

Article 9 : accidents
En cas d’accident il sera fait appel au Service d’Urgences. A cet effet les parents autorisent les responsables du Club à prendre toutes dispositions nécessaires en cas d’urgence médicale.

Article 10 : hygiène
Les pratiquants doivent être propres et porter un judogi propre. Les ongles doivent être coupés. Les judokas portent obligatoirement des zooris, des claquettes ou des chaussures pour se déplacer en dehors du tatami.
Des vestiaires sont à la disposition des pratiquants pour se changer.
Le port du T-shirt sous le kimono est obligatoire pour les filles.
Les cheveux longs doivent être attachés. Les barrettes et accessoires comportant des parties rigides, métalliques sont interdits.
Sont interdits sur le tatami :

  • tous les bijoux sans exception y compris les piercings
  • les lunettes
  • la nourriture y compris le chewing-gum

Article 11 : dégradation de matériel
Tout bien mobilier ou immobilier brisé ou dégradé volontairement ou accidentellement devra être remboursé par le pratiquant (ou le responsable légal pour les mineurs) sur présentation d’une facture par l’association.

Article 12 : vestiaire
En cas d’oubli de vêtements en fin de cours, ceux-ci seront laissés au dojo. Cette pratique n’engage en rien la responsabilité de la section Judo, la responsabilité de l’enseignant ou du responsable de la salle en cas de perte ou de dégradation des objets.

Article 13 : horaires
Le licencié est tenu de respecter les horaires des cours selon le planning proposé en début de saison. La répartition des enfants dans les différents groupes peut être affinée en fonction du poids des judokas, du nombre d’années de judo et des effectifs après accord des parents et de l’enseignant. Les judokas mineurs ( à partir de 12 ans) peuvent participer aux cours de jujitsu adultes sur avis du professeur de judo et à condition d’avoir une attitude exemplaire. A défaut, le judoka qui aura une attitude perturbatrice sera exclu du cours de jujitsu sur simple avis du professeur de Judo.